Deprecated: ini_set(): Use of mbstring.internal_encoding is deprecated in /var/www/htdocs/polaris-architects/public/system/boot/boot.php on line 3 29.09.2016 - 3 questions à François Thiry | Polaris Architects

Talks & interviews

29.09.2016 - 3 questions à François Thiry

«Réaliser la vision de clients exigeants»

À l’occasion des 10 ans du bureau Polaris Architects, Archiduc a posé trois questions à François Thiry, son cofondateur.

Monsieur Thiry, pouvez-vous nous rappeler la genèse de Polaris et les spécificités de votre bureau?

«En 2001, Polaris a démarré comme un collectif d’architectes transfrontaliers. Au départ nous étions basés à Rotterdam, avec des projets à travers le Benelux et au-delà: des concours, des expositions, de l’enseignement et nos premiers bâtiments comme le pavillon Skip à Belval. La société Polaris Architects a été fondée à Luxembourg-ville en 2005. Aujourd’hui, nous sommes une équipe d’une dizaine d’architectes à la fois concepteurs et managers des projets. Ce qui nous passionne, c’est de réaliser la vision de clients exigeants, qui sont pleinement parties prenantes de la création. Nous aimons relever des défis et structurer des projets complexes.

Quels sont les grands chantiers qui ont marqué la vie du bureau au cours de ces 10 ans?

«Ce sont à chaque fois des personnages attachants, qui mènent leur propre vie. Nos chouchous: les pavillons colorés 'Skip' à Belval et 'Kyosk' au Kirchberg… 'Our House', la maison anguleuse à Luxembourg-Muhlenbach, publiée il y a peu dans le Wall Street Journal… 'Horizon', immeuble de bureaux à haute performance énergétique et environnementale, premier véritable nearly zero energy building au Luxembourg… Le Maacher Lycée, récent Prix du public du Prix luxembourgeois d’architecture, sans parler des immeubles résidentiels et des projets de quartiers écologiques…

Quelques nouveautés à annoncer?

«L’architecture offre un très bon point de vue pour l’observation du contexte culturel et de ses changements. Depuis près de 10 ans, nous documentons nos projets, un peu comme des ethnographes sur leur terrain. L’idée est de partager cette approche avec d’autres intervenants. Nous allons ouvrir notre atelier pour en faire un lieu d’exposition, de rencontre, de networking, à la fois artistique et immobilier. Nous inviterons régulièrement des amis designers, chercheurs et artistes à présenter dans nos murs des projets en cours.»